L’histoire

La résidence pour personnes âgées des Ponts-de-Cé est implantée sur le site de l’ancien couvent des religieuses Cordelières, fondé au XVIIème siècle et dont elle a pris le nom en 1972. Chacun des trois pavillons porte d’ailleurs le nom des trois premières religieuses venues de Cholet pour fonder le monastère Ponts de Céais en 1622 : Anne DE LA COURT, Claude RIOLANT et Marguerite PETIT, première supérieure de la communauté.

Après la guerre de 1870, on a voulu prolonger le service assuré par l’ambulance (infirmerie) tenue par deux sœurs de Sainte Marie la Forêt au cours du conflit. Le projet s’est concrétisé grâce aux dons de plusieurs familles Ponts de Céaises : les familles RONTARD (1854), GODARD et BRANGER (1873). C’est ainsi qu’une maison de charité pour les pauvres de Saint-Aubin et Sorges est créée ; les soins y sont assurés pendant un siècle par les sœurs de Sainte Marie la Forêt.

Cette maison de charité devient hospice communal en 1881 puis Maison de Retraite en 1959. En 1965, un projet de transfert avec construction d’un bâtiment d’au moins 200 lits, à la Chesnaie, n’a pas abouti. Par contre l’établissement de l’île est agrandi et rénové. Deux nouveaux bâtiments sont construits, Marguerite PETIT en 1978, Claude RIOLANT en 1982 (section de cure médicale) et, en 1992, le pavillon Anne DE LA COURT est transformé en hébergement temporaire.

En 1996, le pavillon Marguerite PETIT est agrandi pour s’ouvrir désormais sur un espace de rencontres et d’activités, avec une terrasse donnant sur une cour intérieure.
L’établissement devient un Etablissement d’Hébergement pour Personnes Agées Dépendantes en 2003, date de la signature de la première convention tripartite.

histoire des cordelières

LES MENUS

Les petits plats mitonnés par nos chefs

Animations

L’animation fait partie intégrante de la vie des résidents. Notre équipe vous propose un programme varié et adapté.

ECRIRE À UN RESIDENT

Si vous le souhaitez, vous pouvez également adresser un message électronique. . Votre courriel sera imprimé, mis sous enveloppe et transmis directement au résident..

« Les Cordelières », un lieu de vie sensible au bien-être et au plaisir de chacun.

Correspondre

Votre courriel sera imprimé, mis sous enveloppe et transmis directement au résident. Pour des raisons de sécurité, nous n’acceptons qu’une seule photo par message.

Nom (obligatoire)
Prénom (obligatoire)

×